Articles

Suppliante

Image
  15 octobre 1726 : L'église de Morthemer est à la fête : un mariage a lieu.  Jean Bertrand épouse Marie Cherprenet. Mais les noces ne vont pas se dérouler comme prévues :  Pardon , je vous mets le décodeur en route : «  Reçu la décharge de milice dudit, à qui le sort était tombé, signée Berthelot, Sénéchal de Chauvigny, subdélégué de M. l’Intendant de la généralité. Il y avait eu : 17 Avril, opposition au mariage, et défense à Monsieur Nau, curé de Morthemer de procéder aux publications, sous peine de tous dépens, dommages et intérêts, faite par Philbert Levesque, huissier royal, archer, garde de la maréchaussée de France, reçu et immatriculé à Chauvigny, par vertu de mandement du Roi, résidant à La Prunerie, paroisse de Saint-Martin-la-Rivière et supplique de ladite Cherprenet :   Monsieur le lieutenant général criminel, supplie humblement Marie Cherprenet, fille mineure, âgée seulement de dix huit à dix neuf ans, et Jacques Cherprenet, son père autorisant .   - Disant la supplia

D'une génération à l'autre

Image
  22 octobre 1933, Saint-Martin-la-Rivière Le chanoine honoraire et curé de Saint-Martin-la-Rivière Louis Arnault décède. C'est l'émoi dans le bourg. Et surtout l'église de Saint-Martin-la-Rivière en est très émue. Eh oui c'est son père !  C'est donc très logique que le Curé Arnault soit inhumé dans l'église. A l'occasion de la cérémonie un hommage est lu. Un texte qui laisse transparaitre tous les changements de l'époque :  Sources : Un remerciement particulier à Mme Chanet pour son aide.  Archives Paroissiales de Valdivienne Photo Fanny BURBAUD

Elle épate la galerie

Image
Salles-en-Toulon au XXème siècle La charmante bourgade attire toujours les artistes. L'église sait se faire repérer par les peintres.  Ci-dessus l'église vue par C. Caillaud. Et ci-dessous une autre vue par Mme Hary-Lorne qui a déjà fait l'objet d'un article dans ce blog : L'artiste de Salles-en-Toulon. Et plus récemment l'artiste André Brault en a fait une aquarelle :  Sources : Gallica : La Grand'Goule : les lettres, les arts, la tradition, les sites : revue poitevine paraissant tous les mois Edmée Charles  

Au Coeur de l'info !

Image
 Ici le service technique du blog Je répète Ici le service technique du blog A partir du 1er juillet 2021 la plateforme sur laquelle est hébergé ce blog n'enverra plus les mises à jours / articles par mails pour celles et ceux qui s'étaient abonnés à ce service.  Oui j'ai râlé.  Oui vous pouvez râler.  Faire ça au blog la Pierre, la Plume , le Coeur ! C'est un affront ! Mais bon c'est qui le patron ? C'est Google !  Donc en attendant mieux voici 2 ou 3 conseils pour que vous ne loupiez aucune publication de votre blog favori !  N'ayez crainte c'est simple : Première solution : Mettre le blog en favoris en 3 étapes : 1) cliquer sur l'étoile en haut à droite (entourée en rouge sur l'image) 2 ) choisir "barre de favoris"  3 ) cliquer régulièrement sur le lien en favoris (entouré en rouge) pour voir les nouveaux billets.  2ème solution : Mettre un lien sur le bureau de votre ordinateur en 4 étapes : 1 ) sélectionner et copier le lien de vot

Enluminures architecturales

Image
  Morthemer, de nos jours Le donjon, superbe, attire l'oeil de tous. Il capte le regard, émerveille et pourtant.... Pourtant il garde tout son mystère. Comme si son apparence grandiose servait à cacher tout le reste. Son histoire, ses ornements restent un mystère.  Le Château de Morthemer est privé.  Mais parfois, au détour d'un livre, le donjon s'épanche et lève un coin du voile pour que l'on puisse admirer un peu de ses richesses. C'est ainsi que dans l'Encyclopédie d'architecture en 1875, soit juste après sa rénovation par Emile Boeswillwald et quelques-uns des meilleurs artistes du pays nous pouvons rêver sur la splendeur des plafonds peints du Donjon .  Voici un détail : La lettre S comme... "Soubeyran" !  Sources : Photographie : Patrice Boileau Encyclopédie d'architecture , revue mensuelle des travaux publics et particuliers. 

Ouvrez le banc !

Image
  Eglise de Salles-en-Toulon, de nos jours. Dans ce paisible lieu de prière il y'a des bancs. C'est mieux me direz vous pour s'installer pendant une célébration ou juste s'arrêter 5 minutes.  Le passant attentif remarquera que sur les dossiers des bancs sont installés des petits cadres en fer. Et que dans certains sont encore présent des noms de familles. Par exemple la famille "Couillaud" : Ces bancs étaient strictement réservés aux familles qui avaient leurs plaques. Car les membres de ces familles versaient, annuellement, une certaine somme à la paroisse pour avoir leurs bancs réservés.  Une coutume aujourd'hui disparue . Ne restent que quelques traces de ces familles, souvent des notables, des marchands ou des personnalités, qui avaient leurs places attribuées à l'église.  Sources :  Photos Fanny Burbaud

Instantanés de vie

Image
  Mais à qui ce Monsieur montre-t-il le pont de fer de Saint-Martin-la-Rivière ? A MMe Hélène Plessis-Vieillard ! Célèbre photographe Poitevine.  Elle capte quelques scènes de vie autour de ce pont de fer. Sources : Archives départementale 86 : 4 Fi 5 Inventaire Poitou Charente